«

»

Cash Investigation : le journalisme enfin sauvé ?

C’est l’été. Quand on a pas la chance d’avoir les thunes pour partir en vacances, notre lot quotidien en ce moment, c’est : jeu sur le pc ou la console, sieste obligatoire, évitement solaire, télé. Sur ce dernier point, soyons sincère, c’est quand même la grosse lose pour les chaines historiques ou pour celles de la TNT. Des rediffs, du sport, pour un nombre de téléspectateurs en chute libre parce qu’ils ont mieux à foutre que passer leur samedi devant Fort Boyard (quoique, ça fait des records d’audience, à croire que la soirée raclette au camping a pas eu un grand succès). Du coup, quand on se fait grave chier ou qu’on a fini Minecraft, c’est vraiment la misère niveau loisir. Sauf quand on lit Lyrya, là, on apprend qu’on peut regarder des trucs qui remontent l’estime qu’on peut avoir pour la télé.

Et d’autant plus pour le service public, que j’avais lâché il y a très longtemps parce que c’était pas joli-joli. Là, ils nous ont sorti une émission d’investigation que je viens juste de découvrir malgré son âge avancé en télé : elle date d’un an, rendez-vous compte ! Cash Investigation, c’est son petit nom, est pour le coup une émission d’intérêt public comme j’en ai rarement vu. Sur ma liste des chaines à regarder, pour le moment, c’était restreint : France 5 pour les docus de l’aprem, Arte pour certaines soirées très intéressantes et quelques rares autres qui diffusent de temps en temps des trucs qui valent le coup. Et là, France 2 me met devant les yeux des documentaires d’investigation (je vais beaucoup me répéter dans cet article mais j’ai la flemme de sortir mon dico des synonymes donc pouet) que je n’avais pas l’habitude de voir en prime time sur une grosse chaine. Je m’étais surtout arrêtée à des docu-films de ce type (à voir, même si ça parle de trucs bien compliqués, c’est bon pour votre cerveau), du coup je suis un peu étonnée dans le bon sens.

Entre des voyages en Inde pour aller parler aux jeunes filles qui fabriquent vos fringues Zara, aux US pour parler d’une vieille dame tuée par un médicament prescrit pour une maladie imaginaire et des banques se mettant au « vert » pour nous vendre des prêts tout en investissant dans des plateformes pétrolières dans des zones interdites, vous avez de quoi vous forger un bon mental pour aller acheter un lance-grenade et partir en croisade pas loin de la Bourse de Paris :3 (phrase très longue, oui, je sais). Rajoutez à cela une petite dose d’humour piquant de la part d’une voix off agréable et vous avez Cash Investigation.

Quand je vois ce genre d’émissions, que je lis des magazines comme Canard PC qui font des enquêtes approfondies et documentées sur Youtube par exemple, c’est un tout un pan du journalisme qui redore son blason à mes yeux. Je me dis qu’enfin, on est pas entourés d’incapables qui nous vomissent les mêmes dépêches AFP sans faire un minimum de recoupes avant. Morandini étant le Pope de cette race de journalistes véreux, parfois grassement payé pour nous balancer des infos douteuses.

Je ne vais pas vous balancer des liens de replay étant donné que la majeure partie des épisodes que je regarde en ce moment datent de l’année dernière. Mais une rapide recherche sur Youtube (<_>) vous aidera grandement ;) Petit article rapide, vous allez peut-être prendre peur, mais bon, je pense que pour ce sujet, il vaut mieux que vous ayez vu un petit bout d’un épisode pour vous faire une idée. Ça et le fait que je suis en plein épisode sur les paradis fiscaux et j’suis un peu outrée par les enculés qui passent :’)

N’oubliez pas de bien vous hydrater pendant le visionnage o/

(1 commentaire)

  1. Adrien

    Article très intéressant, bonne rédaction ! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <span style="">

4 × = quatre

o_O ^^ T_T B) @_@ >_< ;) :x :sarcastic: :sad: :pirate: :p :ouf: :nomnom: :nerdy: :money: :malade: :mad: :grr: :evil: :cube: :crazy: :chut: :angel: :O :D :? :3 8O -_- +1 *_* *^^* (L) (K) -1

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.