Google+ : Facebook killer ?

C’est quoi donc ce truc qui fait du buzz partout ? Sérieusement quel intérêt pour la personne lambda d’avoir un compte Google+ quand elle a un compte Facebook ? Et quid de la confidentialité quand on s’inscrit sur ce genre de réseau ? Non parce qu’on parle de Google tout de même, déjà sur Facebook tout ce que l’on fait est indexé, copié et sauvegardé, alors sur le leader des moteurs de recherche… Voyons donc ce que ce Google+ a dans le ventre.

Pour le concept, reprenez Facebook, enlevez le bleu et foutez-y les couleurs de Google et pof vous vous retrouvez sur Google+. On peut s’arrêter là mais bien entendu, pour ne pas tomber dans le plagiat, on va intégrer des fonctionnalités différentes ou des trucs déjà existants avec des noms qui font classe. Alors quoi de neuf pour les utilisateurs ?

Les cercles

Le principe est simple : vous avez autant de cercles que vous avez de types d’amis. Oui alors certes sur Facebook vous pouvez classer vos amis par groupe mais là où Google+ est plus subtil, c’est l’interaction que ces cercles ou groupes vont avoir entre eux. Postez une photo de vous sur votre Facebook et tous vos amis peuvent la voir, donc oubliez votre crédibilité auprès de votre patron si cette photo vous montre en train de vomir vos tripes dans un caniveau. Postez cette même photo sur Google+ et choisissez si votre cercle professionnel peut la voir ou pas. Gros point fort de ce nouveau réseau social selon moi, encore plus fort avec l’exemple du type qui peut tranquillement tromper sa copine en la mettant dans un cercle « Boulet » et aller draguer le cercle « Meufs bonnasses » car aucun moyen pour que les deux cercles voient ce que vous faites dans l’un ou dans l’autre. Reprenez l’exemple de la copine cocue dans le cercle « Boulet » , elle ne saura jamais dans quel cercle elle a été placée. Ainsi vous pouvez prétendre avoir un cercle d’amis assez conséquent alors qu’en fait vous n’avez personne.

Il reste un point cependant qui peut être gênant. Je vais toujours comparer avec Facebook mais les deux systèmes ayant le même fondement, on va pas s’en priver. Donc en règle générale, sur FB, si la personne n’a pas été trop cruche, pour pouvoir voir ses statuts ou ses photos, il faut que vous soyez amis, aucun moyen de stalker les gens. Sur Google+ ils sont plus perfides, vous pouvez « suivre » une personne sans qu’elle ne vous ait ajouté à ses cercles. Vous aurez la notification « Monsieur Spy vous a ajouté à ses cercles » , à vous ensuite de l’ajouter à votre tour ou non. Aka vous pouvez voir tout ce que cette personne dit ou fait du moment qu’elle fait des publications publiques. Personnellement ça me refroidit un peu, même si vous avez la possibilité de poster à certains cercles seulement donc par extension à tous et garder le statut privé et non accessible à vos « suiveurs« . C’est le principe de Twitter, le même qui me fait détester cordialement ce site x) Pour le moment je ne sais pas du tout si on a la possibilité de refuser que quelqu’un nous suive, j’en ai pas eu l’occasion personnellement, puisque je connais tous les gens qui m’ont ajouté pour le moment (enfin je les connais, c’est Internet donc bon).

Enfin bref, les cercles sont au départ une excellent idée, qui permet d’éviter de faire deux comptes différents (l’un pour les potes, l’autre pour le reste), mais, comme l’a suggéré le cher Altay sur son Google+ (omondieu comment je lui pique l’idée :3), la possibilité de modifier son pseudo en fonction des cercles serait assez sympa (votre pseudo internet pour les potes irc, votre pseudo irl pour vos potes du foot, votre vrai nom pour le boss et Mamie…). Bref, il y a plein de points encore à modifier et à améliorer mais Google+ est sur la bonne voie.

Les vidéos-bulles

Alors là je dis : Google tu tapes trèèèèèèès fort. Oubliez la fenêtre de conversation totalement moisie de Facebook qui marche une fois sur deux et qui fait vraiment pitié. G+ met la barre un cran plus haut en vous offrant les vidéos-bulles, chat vidéo qui peut regrouper plusieurs personnes (une dizaine je crois ?). Je ne l’ai pas encore testé personnellement mais rien que l’idée fait envie. Bien entendu il faut se farcir un plugin Talk pour que le bousin marche mais je pense que ça doit vraiment valoir le coup. Déjà si vous n’êtes pas chez vous et que l’ordi sur lequel vous êtes ne possède pas de Skype ou autre, c’est assez sympa de pouvoir papoter juste via le navigateur internet. De même, vous avez l’outil Talk de base à gauche de votre flux, qui permet de parler avec vos cercles mais aussi vos contacts Gmail ou Gtalk sans qu’ils soient présent sur G+, très bien joué de la part de Google qui se met vraiment à la page du réseau social selon moi : un Facebook c’est sympa certes mais si l’outil de conversation n’est pas approprié, l’intérêt même de réseau social disparait, on est là pour parler entre potes, autant avoir un truc sympa. Enfin ce n’est que mon avis et ça n’engage donc que moi mais les vidéos-bulles sont le truc en plus avec les cerlces et les notifications (voir point suivant (purée on dirait une vraie blogueuse, je me fais peur moi-même oO)), Facebook a un concurrent sérieux, va falloir se bouger le trognon les cocos.

Les notifications

Vous ne pourrez pas y échapper, les notifications sont de retour. Même si vous avez aussi la possibilité de ne pas recevoir de mail pour vous informer que Jean-Kevin a commenté « lol » sur la photo de Jessika, c’est toujours le truc chiant mais… Là aussi Google change la donne. Sur FB, les notifications s’affichent en haut à gauche, sur G+ c’est en haut à droite. Grand changement. Non, là où ça devient intéressant c’est que vous n’êtes plus redirigé automatiquement vers la page du statut ou de la photo notifiée. Je vous explique, vous ouvrez vos notifications, vous obtenez ceci :

Bon ok, rien de bien nouveau sous le soleil vous me direz maiiiiis,cliquez sur une notification et vous obtiendrez ceci :

Voilà, votre post, les commentaires déjà existants, tout y est, vous n’êtes plus du tout redirigé vers la page en elle-même, vous pouvez répondre directement depuis le menu déroulant sans avoir à jongler entre les différentes notifications ouvertes dans des nouveaux onglets sur FB. C’est beau, c’est vraiment bien trouvé, chapeau G+. Oui je ne mâche pas mes mots mais ça m’a vraiment bluffé, pourquoi FB ne l’a pas fait ? AHAH ah bah maintenant que c’est dit, manquerait plus que Mark pique l’idée :3

Les photos/vidéos

Oui, l’intérêt d’un réseau social, ne nous en cachons pas, c’est de montrer sa gueule partout et tout le temps, alors quid de l’onglet photo dans G+ ? Bah, déjà, un point qui m’a un peu fait chier, si je puis me permettre, c’est l’incorporation immédiate de votre Picasa quand vous vous inscrivez. Personnellement je n’en ai pas mais tout de même, j’ai beau savoir que tout les trucs Google qu’on peut avoir vont être mis en commun, ça me perturbe un peu pour ce point. Par contre, aucune intégration de mon compte Youtube alors que là j’en ai un… Vous pouvez juste uploader des vidéos comme sur FB en gros. Seriously Google ? Tu me fais chier pour intégrer mon Picasa (et j’ai pas eu l’impression d’avoir le choix sur le coup oO) et mon Youtube il me sert à rien alors que c’est plutôt là que j’irais up mes vidéos ? Même dans les options ça n’y est pas alors qu’on peut connecter son compte FB, son Flickr, son Hotmail… Y U DO NOT WANT YOUTUBE GOOGLE O_O ? Enfin bref.

Quand vous uploadez une photo, vous créez un album, normal, vous uploadez la photo et ensuite vous pouvez choisir de la partager. Et là c’est comme je disais, le coup des cercles qui entre en jeu. Vous pouvez choisir de le partager publiquement en ne sélectionnant aucun cercle, soit vous le partager avec un ou plusieurs cercles en même temps. Point fort donc pour le coup. Et petit cerise sur le cake qui n’est pas un mensonge : quand vous êtes sur votre profil et que vous vous demandez « humm est-ce que Untel voit ce que je viens de dire ? Nan parce que je crache pas mal sur sa gueule là :x » ou bien « Ok, la photo à moitié à poil, pas sûre que mon boss va aimer ça… » PAS DE SOUCIS, vous avez un bouton qui vous permet de visionner votre profil comme si vous êtiez à la place de Untel, de votre boss ou même vu par les internautes en général. Et vindiou, je dis encore une fois bien joué parce que ça permet vraiment de voir si on a pas fait une bourde ou si vraiment vous êtes invisible aux yeux des autres. Reste juste à savoir pourquoi l’intégration de Youtube n’a pas été fait directement, non parce que c’est un peu chiant de devoir aller sur la plateforme de vidéos, de c/c le lien puis de le partager ensuite… alors que merde, c’est tout Google là ! Pourquoi se faire chier ? M’enfin…

Les déclics et le fameux + 1

Voilà un point que j’ai pas encore trifouillé parce que le truc me semble un peu mystérieux. Il n’y a pas de page fan de Justin Bridou ou de groupe pour la sauvegarde des bulots en Ardèche, enfin « pas encore » , je suppose que ça finira par arriver tôt ou tard. Par contre ils ont mis un truc qui s’appelle « Déclics » et qui me laisse un sourcil de Teal’c à chaque fois que je tente de voir ce que c’est de plus près. Vous tombez sur une page avec plusieurs thèmes qui renvoient vers des contenus, on peut faire une recherche par rapport à nos passions, bon ok soit. Je vais prendre « Robotique » pour tester. Et là vous tombez sur une liste de liens qui renvoient tous vers des vidéos, des articles qui traitent tous de la robotique (encore heureux, tu me diras), en gros j’ai l’impression d’être dans Google Actualités mais version passion. C’est très déstabilisant pour le coup et je me demande réellement à quoi ça peut servir. Ok c’est sympa, ça renvoie vers du contenu intéressant en fonction de ce que tu aimes mais, quel intérêt ? Si quelqu’un a compris, faites signe :D

Oui et donc, le fameux + 1, ce truc qui a germé je sais pas quand ni comment mais qui est là, qui se colle à chaque lien dans une recherche Google mais que tu sais pas vraiment pourquoi c’est là. Dans votre Google+, vous avez un onglet de profil qui porte le nom de + 1 et c’est là que tout ce que vous avez plussoyé sur le net vient se foutre. Bon là pour tester, j’ai juste plussoyé un lien Wiki via la recherche Google, c’est pas super intéressant. Par contre les + 1 que vous pouvez octroyer aux posts ou photos des gens de vos cercles ne viennent pas s’y mettre. Ou alors j’ai encore fait de travers. Bref, cet onglet ne regroupe que les + 1 que vous avez fait sur des sites autres ou sur la page de recherche de Google. Bref le + 1 c’est le « J’aime » de G+, ça fonctionne quasiment pareil mais ça se fout pas dans les mêmes onglets. Pas de réelle découverte, plus un léger remaniement d’un truc déjà là depuis des années.

Le reste en vrac à l’arrache

Vous avez toujours un onglet « Bio » pour raconter à quel point votre vie est formidable, vous avez même un truc à remplir qui s’appelle « Choses dont vous pouvez vous vanter » … Rien que le nom est… Bref. Vous avez la liste habituelle qui permet de vous traquer avec les infos sur les études, le boulot, les villes où vous avez habité… Un onglet « Buzz » est aussi de la partie, même si je pense que son intérêt sera amoindri d’ici quelques temps si le + 1 se démocratise. Parlons des paramètres de compte maintenant : vous pourrez supprimer votre compte de réseau social mais aussi votre compte Google en règle générale (attention donc à ne pas cliquer sur le mauvais bouton), changez vos mails, blablabla du normal et du déjà-vu, pas la peine que je vous endorme avec tout ça. Ensuite viennent les paramètres de confidentialité, tout y est, c’est assez « carré » je dirais, on peut à peu près rester tranquille si on veut pas se faire alpaguer par tous les kikoolols de la planète.

Ensuite vient un onglet dans les paramètres qui m’a titillé : la libération des données. Quoi que c’est ce machin ? En résumé, vous pouvez importer vos photos, vos cercles, les données de votre profil, bref faire le back-up de votre G+. l’intérêt me saute pas vraiment aux yeux là tout de suite mais rien que pour l’importation des photos, c’est une bonne idée. Ensuite je vois pas réellement pourquoi je ferais un back-up du reste, à moins que mon compte se fasse hacker et encore, faut déjà savoir à l’avance quand on va se faire plumer le compte… Après pour la récupération des contacts, si les emails et les numéros de téléphone y sont, pourquoi pas hein mais j’ai pas encore vu beaucoup de monde mettre son 06 en clair sur le net (à part les fous ou les cam-whores). Si vous avez pigé ce point mystérieux, à vous l’honneur de m’expliquer :)

Bon ensuite il y a la possibilité de connecter d’autres comptes, comme je le disais plus haut, votre Facebook, votre Flickr, votre Twitter, y en a quelques uns (dont certains dont j’ignore totalement ce que c’est Oo) mais pas de compte Youtube et, sans vouloir me répéter, wtf seriously ? Enfin, je suppose qu’il y a une explication rationnelle… Ou pas.

Alors finalement ce Google+ ?

Mon titre est accrocheur, je sais, mais la question peut vraiment se poser quand on a passé quelques jours sur le nouveau réseau social de Google : peut-il vraiment bouffer des parts de marché à Facebook ? Je vais être franche : oui et non. Facebook est en place depuis bien plus longtemps, rares sont les irréductibles qui n’y sont pas par pure conviction, mais le leader est parsemé de gros défauts et le principal reste ses utilisateurs. Les kikoos, la branche infirme de l’Humanité, celle qui fait pleurer Molière du fond de son trou. Google+ va attirer les geeks, les blogueurs, peut-être mêmes les hommes politiques, il va peut-être avoir le même engouement que Twitter en recrutant aussi les anti-piafs (comme moi) et donc rester dans une certaine sphère « haute » . Bon là je parais condescendante mais je suppose que vous êtes assez intelligent pour comprendre ce que je veux dire x) La masse des utilisateurs de réseaux sociaux ne va pas forcément s’inscrire sur G+ alors qu’elle est déjà sur Facebook. Bon point donc pour les gens qui en ont marre de voir des Farmville et des horoscopes tibétains partout sur leurs murs. Mais, car oui il y a un mais pour ce point précis : Google est tellement connu que le principe même de sa notoriété va attirer masse de gens et parmi eux les kikoos, les gens étant curieux par nature.

Je ne sais pas si je renoncerais à mon compte Facebook si Google+ finit par s’étendre, m’est avis qu’il y aura une petite guerre entre les accros du Bleu et les aficionados du G, les deux peuvent par contre être complémentaires. Être sur FB parce que l’on y est depuis tellement de temps que la nostalgie nous fait rester et s’inscrire sur G+ pour la nouveauté et peut-être se recréer un profil qui soit plus en adéquation avec qui l’on est maintenant, parce que oui, votre « moi » sur le net grandit tout autant que votre « moi » dans la vie. Google+ pourrait donc être une sorte de passage à l’âge adulte de l’internaute. Dis donc, je dis des trucs profonds moi des fois :’)

(7 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Huhu… après 4 longues années de lutte acharnée contre Face de Livre à coup de « nan j’suis pas sur èfebé et je t’******* », c’est probablement pas G+ qui va me convaincre de m’y mettre… J’dois ptêtre louper totalement la mystérieuse raison pour laquelle « tout le monde » squatte ces bidules-là :p
    *non, mon nombre de coupains ne se compte pas sur les doigts d’une seule main xD*

  2. D’ailleurs, pour ressortir à nouveau cette histoire de schizophrénie des pseudos selon les groupes, visiblement, Google a décidé de faire la même connerie que Facebook, c’est-à-dire n’accepter que les vrais noms des gens en nom de profil.

    (cf. actu sur Clubic : http://www.clubic.com/internet/google/google+/actualite-434996-google-accepter-pseudonymes.html )

    Alors, certes, Facebook aussi a dit ça, et on voit bien ce que ça donne, MAIS, ça veut bien dire que sur le principe, G+ fonctionnera de la même façon. Et donc ne permettra pas de masquer son identité. Alors certes, ils mettent en avant que « oui, les alias, patati patata », mais qu’ils mettent une option pour afficher son alias à la place de son vrai nom pour certains cercles alors.

    Autre que pour des considérations de practicité (non, ma famille ne me connaît pas sous le nom d’Altay, et les gens que je connais pas IRL ne m’appellent pas par mon vrai nom), ça peut aussi être déterminant pour le partage de certaines informations. Imaginons par exemple que Machin vive, mettons, dans un pays pas trop démocratique. Machin a un compte G+. Machin est aussi auteur anonyme d’un blog dissident. Machin est donc forcé d’avoir deux comptes G+ (un pour son identité virtuelle, l’autre pour lui) s’il veut pas se faire gauler dans la rue par les partisans du régime.

    C’est vraiment une fonctionnalité qui pourrait faire basculer la donne en leur avantage, et ça serait vraiment trop con pour eux de se prendre les pieds dans le tapis maintenant.

    1. Et là je te demande : pourquoi avoir autorisé dès l’inscription que toi ou moi, par exemple, nous prenions nos pseudos internet comme nom de base ? Je n’ai vu aucun paramètre pour pouvoir changer ça d’ailleurs… étrange… Bon après, faut dire que se taper tous les nouveaux arrivés pour voir qui a un nom qui sonne réel et qui a pris Jean Qulle, ils ont du boulot les mecs oO Je pourrais même poser la question : qu’est-ce que ça peut leur foutre qu’on utilise un pseudonyme, surtout si on est le plus connu ou reconnu grâce à ça ? Patrick Bruel et tous les autres « people » vont se faire refouler vu qu’aucun d’entre eux n’utilise leur réelle identité. Oui je chipote.
      C’est encore le Grand Google, qui veut connaître ton vrai nom et tous les détails sordides de ta vie pour pouvoir t’indexer encore plus que tu ne l’es déjà… Bien pour ça que je n’ai pas pris mon vrai nom, comme je l’ai fait sur Facebook. Pourquoi est-ce que je sens encore une odeur de merde dans le monde de la neutralité et de l’anonymat sur les réseaux :mad: ?

    • Poulpito on 14 juillet 2011 at 20:47
    • Répondre

    rhaaa mon avatar il est tout flouté :D
    moi tout ce que j’espère c’est que les jeux et autres merdes n’arrivent jamais sur G+ ….

  3. G+, j’attends de voir, j’aimerais bien voir en vrai d’ailleurs
    (appel du pied : t’as des invits ? si oui faut que je te file une vraie adresse mail :-) )

    Sur ce sujet crucial de pseudo, dans la mesure ou ouvrir autant d’adresses mail qu’on veut, en mentant autant qu’on veut, est complètement trivial, je ne vois pas trop la difficulté.
    Limite vaut mieux ça que des « pseudos » liés à un même compte, affichable selon le cercle choisi. Ce dernier cas serait rudement dangereux en cas de loupage de clic ou bug : en un coup, patatras.

    A l’inverse, moyennant un peu de socal ingeenering, pas si compliqué que ça de remonter la piste réelle des gens. Ca prends une bonne dose de paranoïa pour réussir à rester anonyme ET actif / influent.

    (y a bien un pote d’un cercle qui va gaffer dans un commentaire, donc faut vraiment frôler la schizophrénie complète pour ne jamais gaffer)

    Enfin bon, si jamais t as des invites… fait signe, ‘auras une montagne de lecteurs d’un coup !

    1. Très bonne idée ! Je lance un nouvel article pour AUGMENTER MON LECTORAT ! BIENTÔT L’ARGENT, LA COKE ET LES P*TES \… euh non pas les p*tes… ET DU NUTELLA \Oo/

  4. Malgré ton scepticisme, Google+ marche pas mal maintenant ^^

    A signaler l’arrivée d’éditeurs de logiciels frauduleux sur le créneau lucratif de l’extension voleuse de données personnelles et installeuse de moteur de recherche à la con sur son ordi :http://www.nikopik.com/2011/07/googlefacebook-attention-extension.html :-S

  1. […] bouton « JEVEUXÊTRETONAMI » bref j’ai réussi à gérer mon compte). J’ai adoré l’option de cercles chez G+, c’était le gros plus qui me mettait sur le fil et qui allait me faire quitter FB. Bah […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

− three = two

o_O ^^ T_T B) @_@ >_< ;) :x :sarcastic: :sad: :pirate: :p :ouf: :nomnom: :nerdy: :money: :malade: :mad: :grr: :evil: :cube: :crazy: :chut: :angel: :O :D :? :3 8O -_- +1 *_* *^^* (L) (K) -1